Moto

Combien de chevaux fiscaux pour une moto 125 ?

Combien de chevaux fiscaux pour une moto 125

Posséder une moto ou une voiture nécessite également la souscription à une assurance pour se couvrir. L’un des éléments importants dans le calcul de son assurance est sans doute la connaissance du nombre de chevaux fiscaux. Si vous disposez d’une moto 125 et ignorez comment effectuer ce calcul, cet article vous explique comment procéder.

Chevaux fiscaux : que savoir ?

Le Nombre de chevaux fiscaux ou Puissance fiscale ou encore Puissance administrative est une unité de mesure administrative en droit fiscal, qui montre clairement la puissance théorique de votre moteur. Elle permet une détermination réelle, du montant de votre taxe sur votre certificat d’immatriculation et de celui de votre prime d’assurance. Vous devez faire la différence entre la puissance administrative et la puissance réelle de votre véhicule. Elles sont complètement différentes. La puissance théorique ou puissance fiscale est noté Cv et celle réelle est noté Ch ou Din. Les chevaux fiscaux ont une méthode de calcul propre et des impacts bien précis.

A lire en complément : Comment choisir ses gants de moto ?

Impacts des chevaux fiscaux sur taxe d’immatriculation et sur la prime d’assurance

Les chevaux fiscaux ont des impacts sur votre prime d’assurance et sur votre taxe. Le calcul du coût de votre prime d’assurance automobile, prend en compte, la marque de votre véhicule, son modèle, votre lieu de résidence et votre profil. Viens s’ajouter à cette liste de pièces à fournir, le nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule. Il est utilisé de manière conséquente dans le calcul de votre prime d’assurance. Si la puissance de votre véhicule est considérable, votre risque d’accidentalité est considéré comme élevé. Dans ce cas vous payerez à votre assureur une prime plus élevée. Pour faire plus simple, garder simplement à l’esprit que, votre prime d’assurance varie en fonction du nombre de chevaux fiscaux de votre voiture.

Le calcul du coût de la taxe liée à votre carte grise, en plus de l’adresse de votre domicile et l’âge de votre véhicule, prend aussi en compte, les chevaux fiscaux. C’est la taxe régionale. Le prix d’un cheval fiscal (qui varie en fonction de votre région) multiplié par la puissance fiscale (chevaux fiscaux) de votre véhicule vous donne la taxe que vous devez payer. En exemple, si le tarif d’un cheval fiscal dans votre région est de 46,15 euros, vous n’aurez qu’à le multiplier par le nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule. Le résultat que vous aurez obtenu sera considéré, si et seulement si votre véhicule à moins de dix ans. Dans le cas contraire, divisez-le par deux.

Lire également : Achat d’une moto : quelles démarches administratives prévoir ?

Quels sont les prix et les tarifs d’une carte grise de moto ?

chevaux fiscaux moto 125

Si vous venez de trouver la moto qui convient à vos besoins, sachez que votre carte grise ou certificat d’immatriculation est obligatoire et vous coûtera certainement un montant donné. Ce montant est en réalité composé de plusieurs taxes. On peut citer, les taxes Y1, Y4, et Y5.

La taxe Y1 ou encore taxe régionale. Le nombre de chevaux fiscaux utilisé ici est de 1. On parle de taux. La trouvé reviens à multiplier le taux par le nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule. Sachez que le taux varie par région. La taxe Y4 encore appelée taxe de gestion. Il s’agit d’un montant forfaitaire que doit payer le souscrivant. Chaque année, l’administration décide de combien il sera. La taxe Y5 ou encore redevance d’acheminement. C’est un montant supplémentaire qui vient s’ajouter aux autres. Comme la taxe Y4, l’administration définit chaque année le montant qui sera payé par le souscrivant. Le prix de la carte grise de votre moto est alors l’addition de toutes ces taxes. Sachez aussi que les tarifs de la carte grise de votre moto varient. Elles sont définies suivant le type de demande.

Quel est le nombre de chevaux fiscaux adapté à une moto 125 ?

Tout d’abord, moto 125 ou encore moto 125 cc est une expression désignant les engins deux roues ayant une taille de moteur ou cylindrée totale égale à 125. Elle s’exprime en cm3. Il faut donc avoir un permis 125 cc pour prétendre à sa conduite. Vous devez savoir qu’elle peut encore être nommée motocyclette légère ou Scooter. Une moto 125 est très légère et facile à manœuvrer. C’est pile ce qu’il faut pour les amateurs de moto. Elle permet l’accès à une boîte de vitesse automatique et la maîtrise de la puissance de ses deux roues.

Pour ce qui est du nombre de chevaux adaptés à votre moto 125, vous devez savoir que de façon générale, il sera fixé à 1 Cv si la cylindrée totale ou la taille de votre moteur est inférieure ou égale à 125 cm3.

Conduire une moto 125 ou Scooter, présente quand même des inconvénients. Il tient rarement en période de pluie. Il manque de stabilité quand il est poussé à une vitesse maximale. Vous êtes aussi exposé à une fragilité en cas de chute ou d’accident de la route. Si vous roulez dans le sens contraire à la direction du vent, elle peut rapidement vous déstabiliser.