Administratif

Comment utiliser son CPF pour le permis ?

Comment utiliser son CPF pour le permis ?

Le compte professionnel de formation sert de soutien financier à tout ce qui constitue une formation. Ayant remplacé depuis 2015 le droit individuel à la formation, il constitue un support de financement, pour toutes personnes ambitionnant d’intégrer à leurs parcours professionnels, l’obtention d’un permis de conduire. Alors, comment l’utiliser ? 

Les critères d’utilisation de son CPF pour le permis

Il faudrait déjà que l’individu ait un compte, pour ainsi avoir accès à l’intégralité des formations auxquelles il a droit. Cela se fait en ligne et s’il est employé à une structure ou à un organisme étatique (agent de la fonction publique), il devra en informer son employeur ou sa hiérarchie.

A découvrir également : Comment immatriculer une moto allemande en France ?

Pour utiliser les fonds ou crédits issus de son CPF dans le cadre de l’obtention de son permis de conduire, il faudrait déjà être inscrit dans une école de conduite. Une école remplissant toutes les conditions d’agrégation et n’ayant fait l’objet d’aucune forme de suspension.

Par ailleurs, pour bénéficier de ce soutien, votre formation doit cadrer avec celles financées par le CPF. C’est-à-dire que le permis que vous souhaitez acquérir servira à vous ouvrir les portes vers l’emploi. Le CPF fonctionne comme une micro finance. Ainsi, un chauffeur ou un transporteur de marchandises peut sans problème souscrire à un CPF, pour obtenir ou renouveler son permis.

Lire également : Amendes et perte de points pour excès de vitesse

Les conditions d’éligibilité sont assez simples, il faudrait que l’intéressé ait déjà cumulé assez de fonds sur son compte. Au fur et à mesure qu’il y aura des déductions, l’intéressé sera averti, cela s’avère utile, quand le solde arrive à épuisement. Il faut souligner que les déclarations de solde sont soumises à des délais.