Assurance

Assurance auto : comment ça marche selon vos chevaux fiscaux ?

closeup photo of black analog speedometer

L’assurance automobile est un aspect essentiel de la conduite, garantissant la sécurité des conducteurs et des tiers impliqués dans un accident. Cependant, il existe une variété de niveaux de couverture en fonction de la puissance fiscale de votre véhicule. Comprendre le fonctionnement de l’assurance auto selon les chevaux fiscaux s’avère une nécessité pour réussir les calculs.

Les chevaux fiscaux : définition et calcul

Les chevaux fiscaux, également appelés chevaux-vapeur (CV), sont une unité de mesure de la puissance fiscale d’un véhicule. Cela représente la puissance administrative et non la puissance réelle du moteur. Plus le nombre de chevaux fiscaux est élevé, plus la taxe sur les véhicules de tourisme (TVS) est élevée. Ce principe signifie que le coût de la carte grise est plus élevé.

Lire également : Quelle assurance auto choisir ?

Le calcul des chevaux fiscaux est basé sur la cylindrée du moteur. La formule utilisée est la suivante : (puissance en kW x 1,36) / 40. Par exemple, une voiture de 1,6 litre ayant une puissance de 80 kW aura une puissance fiscale de 6 chevaux.

L’impact des chevaux fiscaux sur l’assurance auto

Les chevaux fiscaux ont un impact direct sur le coût de l’assurance auto. Plus le nombre de chevaux fiscaux est élevé, plus la prime d’assurance sera élevée. Cela est dû au fait que les voitures plus puissantes sont considérées comme plus à risque d’accidents et de dommages.

A lire en complément : Quels sont les avantages à assurer sa voiture au nom de ses parents ?

En effet, les voitures plus puissantes ont tendance à être conduites plus rapidement et peuvent causer des dommages plus importants en cas d’accident. Les compagnies d’assurance prennent donc en compte la puissance fiscale lors du calcul de la prime d’assurance.

Les garanties proposées par les assurances auto selon les chevaux fiscaux

Les garanties proposées par les compagnies d’assurance auto varient en fonction du nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule. Pour les voitures les plus puissantes, les assureurs proposent souvent des garanties supplémentaires pour protéger le conducteur et le véhicule en cas d’accident. Par exemple, les voitures de haute performance peuvent nécessiter une garantie tous risques pour couvrir les dommages causés à la voiture.

En outre, les voitures moins puissantes peuvent être couvertes par une assurance au tiers qui ne couvre que les dommages causés à des tiers. Il est important de comprendre que les garanties proposées par les compagnies d’assurance auto ne dépendent pas uniquement du nombre de chevaux fiscaux. Les facteurs tels que l’âge de la voiture, le lieu de résidence du conducteur et de ses antécédents de conduite, sont également considérer.

Les astuces pour économiser sur son assurance auto selon les chevaux fiscaux

Si vous voulez économiser sur votre assurance auto, il existe plusieurs astuces en fonction du nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule. Voici quelques conseils pour économiser sur votre prime d’assurance auto.

Choisissez une voiture moins puissante

D’après l’explication précédente, le nombre de chevaux fiscaux a un impact direct sur le coût de l’assurance auto. Si vous souhaitez économiser sur votre prime d’assurance, choisissez une voiture moins puissante.

Faites jouer la concurrence

N’hésitez pas à comparer les offres des différentes compagnies d’assurance auto pour trouver la meilleure offre. Les tarifs peuvent varier considérablement d’une compagnie à l’autre, il est donc important de prendre le temps de comparer.

Augmentez votre franchise

En augmentant votre franchise, vous pouvez réduire le coût de votre prime d’assurance. Toutefois, il est important de ne pas fixer une franchise trop élevée, car cela pourrait vous coûter cher en cas d’accident.