Administratif

Comment récupérer mon solde CNSS ?

Enfin, le remboursement des cotisations salariales aux assurés qui n’ont pas droit à une pension de vieillesse – perçue moins de 3 240 jours de cotisations – a commencé après la publication de la loi au Journal officiel en juillet de l’année dernière. La Caisse nationale d’assurance sociale s’apprête à lancer une vaste campagne de communication télévisée de plusieurs semaines afin de sensibiliser les assurés, en particulier ceux qui peuvent avoir droit au remboursement du salaire. Pour les souscripteurs qui se sont retirés dans des zones rurales où la télévision n’est pas toujours accessible, l’idée de cavars de sensibilisation émerge. Selon les statistiques du CNSS, la population éligible à cette mesure est de 500 000 personnes. À cet égard, il convient de noter qu’en moyenne 76 000 assurés prennent leur retraite par an, dont 35 000 n’ont pas droit à ont une pension. 60% de cette population a moins de 1080 jours de cotisations. L’entrée en vigueur de cette mesure coûtera un milliard de CNSS.

Les contributions seront augmentées pour atteindre le rendement moyen des réserves de 3,8%

A voir aussi : Quels véhicules ne pourront plus circuler à Bruxelles dès 2020 ?

Sur les 500 000 assurés concernés, 56 306 pourront bénéficier de cette mesure cette année après avoir rempli un formulaire de demande réglementaire qu’ils soumettront aux services CSS. La demande doit être présentée avant le 1er août 2016 pour les assurés (ou leurs proches en cas de décès) ayant atteint l’âge de la retraite à partir de janvier 2000. Pour l’assuré qui a atteint l’âge légal de la retraite après le 1er août 2014, le délai est de cinq ans. Leurs contributions seront augmentées pour atteindre le rendement moyen des réserves de 3,8 %.

La part de chaque créancier est calculée sur la base du montant de la personne ayant droit le remboursement pour lequel le capital est assuré aurait pu réclamer la date de son décès. La répartition est la suivante : 50 % pour le conjoint ou la femme (s), 25 % pour l’orphelin du père ou de la mère, et enfin 50 % pour l’orphelin du père et de la mère.

A lire aussi : Quelles sont les voitures qui polluent le moins ?

Il est rappelé que pour bénéficier du remboursement, l’assuré a accumulé moins de 3 240 jours, a atteint l’âge de la retraite, a cessé ses activités salariales, n’a pas bénéficié d’une pension d’invalidité ou de vieillesse au titre du régime de base et, enfin, n’a pas eu droit à la pension. La coordination a conclu des accords avec d’autres systèmes de sécurité sociale. La retraite en principe. Les bénéficiaires doivent être veuf, veuf ou enfant à charge de l’assuré décédé et être âgé de moins de 16 ans ou de moins de 18 ans s’il a des études ou est âgé de moins de 21 ans s’il a un A fréquenté l’école. Aucune condition n’est requise si la personne autorisée est un enfant ayant des besoins spéciaux (maladie ou handicap).

Enfin, il convient de noter que la Caisse Marocaine de Pensions (CMR) et la Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Pension (CIMR) ont choisi de rembourser la cotisation salariale uniquement si le pensionné ne remplit pas les conditions d’admissibilité à une pension. D’autre part, le régime collectif d’allocation des pensions (RCAR), un régime à prestations définies financé par capitalisation et 1/3 par allocation, paie une redevance de licenciement égale à la valeur obtenue par la répartition des cotisations salariales et patronales fixes reçues dans la brochure de l’assuré a été acquise si la période de cotisation est inférieure à trois ans.