Administratif

Contrôle technique refusé pour pollution, que faire ?

À l’heure actuelle, la lutte contre le changement climatique et contre la pollution de l’environnement a le vent en poupe. Le gouvernement a mis en place une modification dans le contrôle technique en ajoutant des tests sur les fumées d’échappement. Le contrôle technique peut être refusé pour cause de pollution, dans ce cas, qu’est ce qu’il faut faire ?

À quelle fréquence passe le contrôle technique pour pollution ?

Pour circuler librement dans certaines zones, le contrôle technique anti-pollution est indispensable. Ce contrôle est obligatoire pendant la visite technique. Il se passe dans les centres de contrôle agréés et c’est un contrôle régulier obligatoire. Il ne s’applique pas sur tous les types de véhicules, seuls les véhicules utilitaires et voitures légères sont concernés. Les véhicules avec un poids total avec charge inférieur de 3,5 T. De ce fait, le pick-up, le fourgon, les camionnettes sont inclues.

A lire en complément : Comment retirer de l'argent sur un compte bloqué pour acheter une voiture ?

Les voitures diesel et à essence font tous partie sauf les voitures anciennes. On n’a qu’à regarder sur la carte grise pour reconnaître tous ceux qui sont concernés. Quand la carte grise comporte la mention CTTE, la voiture correspondant doit passer à ce contrôle. Il y a aussi le contrôle de système de diagnostic embarqué. Cela permet de diagnostiquer les dysfonctionnements des filtres des gaz polluants.

Comment se passe le contrôle technique antipollution ?

Le contrôle technique anti-pollution doit être réalisé annuellement, plus précisément, 11 ou 12 mois après le dernier contrôle technique. Il faut noter qu’il y a une date limite à respecter qui est indiquée sur la vignette. Si la visite est refusée, vous avez deux mois pour faire la réparation et passer une contre-visite. Ce test est très strict, il faut vérifier tous les points qui peuvent entraîner le rejet de gaz polluants.

A lire en complément : Comment obtenir une carte grise pour une vieille moto ?

Plusieurs points sont à étudier, il s’agit de vérifier tous les indicateurs de pollution de la voiture. Pour les moteurs diesel, tout commence par la vérification de l’opacité de l’émission de l’échappement. Les tuyaux d’échappement sont aussi à vérifier, y compris la valeur du lambda et la teneur en CO2 des gaz rejetés par le moteur.

Une question se pose, comment savoir si le test antipollution est validé ou non ? Pour les voitures à essence, le taux d’émissions de CO2 par km2 est toléré en fonction de la date de la mise en service de votre véhicule. Pour le diesel, le test de l’opacité de la fumée est strictement vérifié de près.

Pourquoi le contrôle technique peut-il être refusé pour pollution ?

Depuis l’année 2019, des points ont été ajoutés sur le contrôle technique des véhicules. La législation oblige tous les véhicules à passer un test  d’émission de gaz polluant avec l’utilisation d’un opacimètre. Si le véhicule est refusé au contrôle technique à cause de cette raison, il est obligatoire de passer à une contre-visite. Il faut rectifier les éléments de votre voiture qui la rendent polluante.

De nombreuses raisons peuvent rendre la voiture trop polluante. Prenez en compte l’âge de votre voiture, plus votre voiture est ancienne, plus elle émet de rejet polluant. C’est la raison pour laquelle il faut veiller à son entretien au fil des années. Le mauvais entretien et la négligence sur la révision augmenteront l’émission des gaz polluants. Quand le filtre à particules est encrassé ou bouché, vous serez obligés de faire une contre-visite car cela permet de refuser le contrôle technique.

Ce dernier concerne uniquement les voitures diesel. Le mauvais mélange de carburant et d’air cause la surconsommation de carburant et peut conduire à la pollution. Ce problème peut être à cause du filtre à air ou des injecteurs.

Comment faire pour réduire la pollution de sa voiture avant le contrôle ?

Si vous voulez que le résultat de votre contrôle technique soit clean, il existe des solutions que vous pouvez essayer. Commencez par faire le diagnostic pré-contrôle technique. Cela vous permet de déceler les pannes et les éventuels problèmes qui ne pourront pas se passer pendant le test technique. Si la voiture est très encrassée, il est fort probable qu’elle serait refusée pendant le test.

Pour résoudre ce problème, le mieux est de faire appel à un professionnel pour retirer la calamine et de réaliser un décalaminage en profondeur. Quand les injecteurs ne sont plus capables d’injecter normalement la quantité nécessaire de carburant, pensez à faire un nettoyage avec des produits dédiés pour le réservoir de carburant. N’oubliez pas de nettoyer le filtre à air et le filtre à particules.

Pour réussir le contrôle technique de votre voiture, l’entretien régulier de votre voiture est la première chose à faire. Avec un moteur bien réglé et entretenu, il sera moins susceptible d’émettre des gaz polluants. En cas de forte émission de gaz polluant, vous devez passer par un post-contrôle. Dans ce cas, il est obligatoire de faire une réparation du défaut de contrôle.