Voiture

Quand faut-il remplacer la courroie d’alternateur de votre voiture ?

La courroie d’alternateur de votre véhicule est une longue courroie enroulée qui serpente autour de plusieurs poulies et qui est généralement visible à l’avant ou sur le côté du moteur. Sur la plupart des véhicules modernes, elle entraîne la climatisation, la direction assistée, la pompe à eau et l’alternateur qui charge la batterie et fournit une énergie électrique supplémentaire. Sur les véhicules plus anciens, ces divers composants sont souvent alimentés par plusieurs courroies. Une tension correcte est essentielle aux performances d’une courroie d’alternateur et, sur la plupart des véhicules, un tendeur automatique ajuste cette tension lorsque la courroie s’étire en raison de l’usure, ou s’étire et se contracte avec les changements de température. Découvrons dans cet article quand faut-il remplacer la courroie d’alternateur de votre voiture ?

A lire également : Achat des pièces auto d’occasion chez un producteur spécialiste : quels intérêts ?

Quelle est la durée de vie d’une courroie d’alternateur ?

Le caoutchouc est l’ingrédient principal d’une courroie d’alternateur et, bien que la science et la technologie de fabrication se soient constamment améliorées au fil des années et aient permis d’obtenir un caoutchouc plus durable, ces courroies sont toujours considérées comme un élément d’entretien et doivent être remplacées périodiquement. L’exposition à l’atmosphère et aux facteurs environnementaux, la chaleur extrême sous le capot et la contamination par l’huile et le liquide de refroidissement contribuent tous à l’usure progressive de la courroie d’alternateur.

Que se passe-t-il si une courroie d’alternateur tombe en panne ?

Il ne faut surtout pas attendre que la courroie d’alternateur tombe en panne pour la remplacer, car vous risqueriez de vous retrouver en panne sur le bord de la route, dans une allée ou sur un parking. Étant donné que la courroie alimente -sur la plupart des véhicules- la pompe à eau et l’alternateur, le véhicule ne fonctionnera pas très longtemps, voire pas du tout, lorsque la courroie est défaillante, sans compter qu’en essayant de conduire même après la défaillance de la courroie, vous risquez d’endommager davantage le moteur et les composants.

A lire aussi : Où trouver les meilleurs prix sur les voitures ?

Quels sont les signes d’une courroie serpentine défaillante ?

La meilleure stratégie pour évaluer l’usure consiste à faire contrôler la courroie d’alternateur à chaque vidange d’huile pour vérifier qu’elle n’est pas endommagée et qu’elle est correctement tendue. Une courroie d’alternateur défectueuse ou mal tendue présente généralement des signes avant-coureurs avant la défaillance complète, notamment :

  • Le système de climatisation ne fonctionne pas correctement.
  • La direction assistée est lente ou ne fonctionne pas du tout.
  • La batterie ne se recharge pas correctement, ou un témoin de batterie ou d’alternateur est allumé.
  • Le véhicule surchauffe.
  • La courroie grince ou fait d’autres bruits.
  • La courroie est brillante, effilochée, il manque des morceaux de caoutchouc ou il y a des fissures entre les dents de la courroie.

Comme indiqué précédemment, une tension correcte est essentielle aux performances d’une courroie d’alternateur, et un tendeur de courroie automatique à ressort ou hydraulique maintient cette tension. Ce tendeur de courroie doit être inspecté en même temps que la courroie d’alternateur, et son entretien ou son remplacement doit être envisagé en même temps. Sur les véhicules équipés d’un tendeur de courroie manuel, la tension doit être ajustée si nécessaire.