Voiture

10 raisons d’inscrire votre enfant à la conduite accompagnée

Qu’elle soit supervisée ou encadrée, la conduite accompagnée présente d’innombrables avantages. Effectuée à la suite d’une formation initiale en école de conduite, elle permet d’acquérir plus d’expérience au volant et une meilleure maîtrise du Code de la route. Voici notamment dix bonnes raisons d’y inscrire votre enfant.

Profiter d’un apprentissage anticipé

De plus en plus de jeunes privilégient actuellement la conduite accompagnée. S’agissant d’une forme d’apprentissage anticipé, ce système a pour avantage d’être accessible dès 15 ans. La conduite accompagnée prix s’avère plus élevée que la formation d’obtention d’un permis classique, mais cette option permettra à votre enfant de passer l’examen de conduite à partir de 17 ans s’il maîtrise bien le code de la route. Dans ce sens, il pourra commencer à conduire à 18 ans s’il réussit son examen de permis.

A découvrir également : Les réflexes à avoir pour une bonne conduite

Bénéficier d’un accompagnement personnalisé

Vous avez trois choix en termes de conduite accompagnée. Votre enfant pourra alors s’inscrire au type de formation qui correspond le mieux à ses besoins. S’il a entre 15 et 18 ans, l’apprentissage anticipé de la conduite lui conviendra. S’il a plus de 16 ans et désire exercer le métier de la route, il aura droit à une conduite encadrée. Sinon, il est aussi possible d’opter pour la conduite supervisée pour ceux qui veulent acquérir plus d’expérience avant de se présenter à l’examen du permis de conduire.

Gagner des points plus rapidement

Être en conduite accompagnée permettra à votre enfant de gagner des points beaucoup plus vite. Au départ, il bénéficiera de 6 points, comme tout autre jeune conducteur. Mais s’il ne commet aucune infraction, il en obtiendra 3 de plus au bout d’un an, contre deux ans pour les inscrits à l’apprentissage classique. Puis, au bout de deux ans, il gagnera ses 3 derniers points pendant que les autres devront encore attendre douze mois de plus.

Lire également : Quels sont les avantages d’acheter une voiture neuve ?

Avoir le permis dès 17 ans et demi

Grâce à sa formation pratique aux côtés d’un accompagnant, votre enfant aura le droit de passer son permis, même mineur. En effet, il pourra se présenter à l’examen de conduite dès ses 17 ans et demi. Évidemment, même s’il réussit, il devra toujours attendre sa majorité pour se mettre seul au volant.

Faire des économies sur le prix de l’assurance auto

Selon les statistiques, une personne moins accidentogène bénéficie toujours d’un tarif plus intéressant auprès des compagnies d’assurance. Si votre enfant est inscrit à la formation en conduite accompagnée et qu’il maîtrise parfaitement le volant, la surprime appliquée aux jeunes conducteurs sera pour lui réduite de moitié pour la première année. Ce montant sera encore divisé par deux s’il ne fait pas d’accident au cours de la deuxième année. Puis, la surprime disparaîtra définitivement au-delà de 24 mois sans sinistres.

Augmenter les chances de réussite au permis

Les chiffres sont implacables : les chances de succéder au permis ne sont pas les mêmes pour les deux catégories de jeunes conducteurs. Pour ceux qui passent par les cours de base en auto-école, seulement 55 % réussissent de suite. Quant à ceux qui ont été inscrits à une conduite accompagnée, par contre, les possibilités de réussite atteignent souvent les 75 % tous les ans.

Faire moins d’accidents

Les risques d’accident ne sont jamais à écarter quand il s’agit de conducteurs novices. Toutefois, si votre enfant s’inscrit à la conduite accompagnée et se fait superviser par un moniteur qualifié, il sera moins impliqué dans les accidents de la circulation. Selon les évaluations, il aura moins de 25 % de chance de faire des dégâts mortels, car il jouit d’un meilleur sens de l’orientation.

Diminuer la durée du permis probatoire

La conduite accompagnée a pour objectif de faire gagner de l’expérience au volant à votre enfant. S’il y est inscrit, il devra parcourir au moins 3 000 km avec son accompagnant. Si ce kilométrage est respecté et que la formation se déroule sans complications, la durée de son permis probatoire se verra de ce fait réduite à 2 ans au lieu de 3.

Profiter de l’expérience d’un accompagnant chevronné

Un accompagnant qualifié à la conduite accompagnée bénéficie d’au moins 5 années d’expérience. En plus de ses qualifications en conduite, il est à même d’aborder les adolescents en fonction de leur profil, de leur âge et de leurs objectifs respectifs. Votre enfant pourra ainsi apprendre plus facilement à conduire, avec plus d’assurance et en toute sécurité.

Bien maîtriser le Code de la route

En conduite accompagnée, votre enfant n’apprend pas seulement à être confortable au volant. En effet, il s’habitue également au Code, avec le principe des priorités, les panneaux de signalisation et les marquages au sol. Même sans permis, il s’enrichit déjà en expériences.

Être inscrit à la  conduite accompagnée ne peut que procurer des avantages à votre enfant. C’est la meilleure façon pour lui de gagner en expérience avant de passer son examen.