Assurance

Assurance auto temporaire : Pour qui ? Pourquoi ?

Contrairement à une police d’assurance auto classique qui engage les usagers de la route sur le long terme, une assurance auto temporaire est une alternative intéressante et bien plus pratique à cette dernière pour une couverture de courte durée. Cet article vous explique pour qui ce type de couverture est destiné, dans quelle situation est-elle le plus profitable et quelles sont les garanties comprises dans une assurance auto de courte durée.

Comprendre ce qu’est une assurance auto temporaire

C’est dans le but de répondre à des besoins de couverture plus spécifiques, notamment en termes de durée, que l’assurance auto temporaire a été développée. En effet, c’est une forme d’assurance automobile qui propose aux usagers de la route une couverture sur une durée limitée.

A lire également : Découvrez les dernières évolutions de l'assurance auto : focus sur l'assurance au kilomètre et l'assurance collaborative

Il faut savoir que, pour pouvoir circuler librement avec une voiture, il est obligatoire de souscrire à une assurance auto. Mais la durée d’une police d’assurance automobile traditionnelle s’étale sur une année à compter de la date de souscription. C’est une situation qui n’est pas toujours pratique économiquement parlant, particulièrement pour un usage temporaire d’une voiture. C’est pourquoi, l’assurance auto provisoire est une option intéressante.

En général, une assurance auto temporaire ne dure pas plus de trois mois, soit un maximum de 90 jours. De ce fait, le contrat établi n’est valable que sur la période définie entre les deux parties. Et contrairement à une assurance classique, elle n’est pas renouvelable. Une nouvelle souscription sera nécessaire au-delà du délai convenu, dans la mesure où c’est nécessaire.

A lire également : Puis-je prêter ma voiture de fonction ?

Assurance auto temporaire : pour qui ?

Ce type de police d’assurance est destiné à couvrir un déplacement exceptionnel nécessitant l’utilisation d’une voiture et où une protection sur le long terme n’est pas indispensable. Ce qui pourrait être le cas des quelques exemples suivants :

  • la mise en vente d’un véhicule qui nécessite un essai de conduite ou un déplacement vers un lieu de vente,
  • un déplacement pour une réparation ou une visite technique
  • un prêt de véhicule non assuré,
  • une circulation dans un autre pays, notamment dans la mesure où le pays hôte ne tient pas compte de la couverture du véhicule,
  • une voiture à usage occasionnelle
  • un véhicule en transit
  • un véhicule non assuré pendant une période de circulation, dans le cadre d’une vacance par exemple.

Il est important de retenir que ce type d’offre n’est proposé que pour un certain profil de conducteur. Entre autres, il faut :

  • être âgés de 21 ans au minimum,
  • être en possession d’un permis de conduire
  • d’avoir une expérience de conduite d’au moins de deux ans,
  • avoir une conduite responsable, sans malus sur période référence de trois ans.

À noter également qu’en fonction de l’organisme, les conducteurs seniors, âgés de 75 ans et plus, peuvent voir leur demande rejetée, malgré un bon antécédent, en raison des risques. Certains véhicules sont aussi exclus par cette formule pour cette même raison. Ce qui est le cas des véhicules de transport de marchandise, des transports en commun, des voitures dédiés à l’apprentissage en auto-école et les véhicules non homologués pour un usage sur la route. N’hésitez pas à comparer les offres depuis un comparatif, avant de vous lancer.

Les conditions requises pour souscrire à une assurance auto provisoire

Outre le profil du conducteur susmentionné, il faut savoir que souscrire à une assurance auto provisoire est conditionné par la présentation des éléments suivants :

  • la carte grise du véhicule à assurer
  • un relevé d’information d’assurance auto ou une attestation sur l’honneur résumant les antécédents du conducteur
  • une copie du permis de conduire du conducteur

Une fois ces documents réunis, le demandeur peut procéder à une souscription en ligne en renseignant le formulaire dédié à cet égard. À noter qu’il est aussi possible de passer par un courtier d’assurance. Une solution qui peut être pratique pour avoir un accès rapide aux offres des assureurs partenaires.

Les garanties comprises dans une assurance auto provisoire

Généralement, une assurance auto provisoire n’est proposée qu’avec la seule garantie obligatoire, qui n’est autre que la garantie au tiers. Pour rappel, cette dernière ne couvre que la responsabilité civile du conducteur. Elle est nécessaire pour couvrir les dommages matériels et corporels causés à d’autres personnes en cas d’accident.

Pour avoir une couverture plus large, il faudra se renseigner auprès des assurances. En effet, la majorité des offres d’assurance auto provisoire proposent en option les autres types de garanties. Ce qui peut être le cas de la garantie corporelle du conducteur, de la garantie défense et recours. La garantie d’assistance et la garantie de bris de glace sont aussi souvent proposés en option. En fonction de la garantie choisie, le coût peut être très élevé.

En ce qui concerne la garantie tout risque ou dommages tout accident, la majorité des assureurs se refuse à proposer ce type de couverture dans une assurance auto temporaire en raison de sa courte durée. Bien que ce soit rare, il est possible de trouver cette garantie en option, à condition que l’assurance s’étale sur plusieurs mois.