Voiture

Automobile : comment la France a étranglé son marché haut de gamme ?

La France est un pays qui est connu dans le monde entier grâce à plusieurs raisons. Parmi celles-ci, il y a le fait qu’elle soit innovante en matière de luxe, mais aussi dans le cadre de l’automobile. En effet, la France a vu naitre des marques de voitures emblématiques. Cependant, il y a un paradoxe qui fait que le secteur de l’automobile de luxe n’y est pas très florissant. Cela est dû à de nombreuses causes. Elles sont financières, géographiques et surtout fiscales. De ce fait, ce marché tarde à ses développer par rapport aux autres pays développés.

Le secteur de l’automobile de luxe : les contraintes financières

Selon de nombreuses études, le secteur de l’automobile de luxe en France est au plus mal par rapport à leurs voisins allemands. En effet, les chiffres de vente ne sont pas au beau fixe. Ceux-ci sont plus proches des chiffres faits par les pays dits émergents. Cela est dû à de nombreuses causes dont les contraintes financières. En effet, c’est devenu un réel problème en France. De mois en mois de personnes sont disposées à s’offrir une voiture de luxe, ce n’est plus une nécessité. D’un autre côté, les enjeux culturels jouent aussi un très grand rôle dans ce cas précis.

A lire en complément : Un modèle de SUV camouflé : l’Aston Martin DBX

Les problèmes d’ordre fiscal

La France est l’un des pays où les entreprises sont les plus taxées au monde. C’est un facteur très négatif pour le secteur de l’automobile de luxe. En effet, cela influe sur les prix et sur d’autres éléments qui font qu’il est assez difficile d’écouler aisément ces véhicules. C’est en ce sens que plusieurs dérogations ont été demandées aux autorités étatiques dans ce cas de figure afin de sauver cette industrie. Cependant, pour le moment rien n’a vraiment changé. C’est de ce fait un vrai frein au développement de ce secteur de l’automobile.

Les problèmes d’ordre mécanique

Les voitures de luxe françaises ont cette particularité d’avoir un moteur moins puissant que ceux de leurs concurrents. C’est aussi un problème majeur dans ce secteur. Les amateurs de ce type de véhicule ont souvent tendance à faire leur choix par rapport à ce caractère. De ce fait, si ces véhicules ne sont pas d’une grande puissance, il est difficile de concurrencer les autres véhicules de ce type sur le marché. En outre, on peut aussi citer la pauvreté de l’offre dans ce secteur chez les Français. Pour plus d’informations, visitez ce site http://rognacauto.fr/.

A découvrir également : Quel est le prix actuel du diesel ?

Les défis de la concurrence internationale

Les constructeurs français sont confrontés à une concurrence internationale féroce dans le secteur de l’automobile haut de gamme. Les grands noms allemands tels que Mercedes, BMW et Audi ont depuis longtemps établi leur domination du marché en proposant des voitures haut de gamme puissantes, élégantes et technologiquement avancées. Ils ont aussi réussi à s’imposer sur les marchés asiatiques grâce à d’excellentes stratégies marketing.

La part de marché des marques étrangères est en constante augmentation en France. Des marques telles que Lexus (la division de luxe de Toyota), Infiniti (division luxe de Nissan) ou encore Tesla gagnent rapidement en popularité chez les consommateurs français grâce à leur design innovant et leurs technologies écologiques.

En réponse à cette compétition acharnée, certains constructeurs français se sont lancés dans des partenariats avec des entreprises étrangères pour améliorer leur positionnement sur ce segment très concurrentiel. C’est notamment le cas avec la récente alliance entre PSA Peugeot Citroën et General Motors qui permettra aux deux groupements automobiles d’échanger leurs connaissances techniques afin d’améliorer leur positionnement sur le marché mondial.

Ces alliances ne sont pas synonymes d’un succès garanti car face aux géants allemands ayant un savoir-faire incontestablement supérieur dans ce domaine si spécifique qu’est celui du haut-de-gamme automobile, il reste difficile pour les Français d’espérer tirer leur épingle du jeu sans avoir recours eux-mêmes au développement constant vers l’innovation technologique ainsi qu’à un investissement important dans la recherche-développement.

Il faudra donc à la France, à ses constructeurs et sous-traitants, une grande capacité d’adaptation pour réussir à s’imposer sur ce marché exigeant et concurrentiel.

Les solutions pour relancer le marché haut de gamme en France

Face à la domination des marques étrangères et aux difficultés rencontrées par les constructeurs français sur le marché haut de gamme, plusieurs solutions sont envisageables pour relancer cette filière en France.

Il faut proposer des voitures haut de gamme innovantes et technologiquement avancées, qui répondent aux attentes des consommateurs. Cette adaptation constante permettra aussi d’améliorer leur positionnement sur le marché mondial.

Les constructeurs doivent travailler sur l’image et la notoriété de leurs marques. Une meilleure communication autour du savoir-faire français ainsi qu’une stratégie marketing efficace pourraient aider à rétablir une image positive auprès des consommateurs.

Une autre solution serait de créer un label « Made in France » spécialement dédié au haut-de-gamme automobile. Cela permettrait aux consommateurs d’identifier facilement les voitures produites localement avec un niveau d’excellence supérieur en termes de qualité et d’innovation.

Il faut des politiques publiques favorisant l’industrie automobile française pour contribuer à son développement (subventions fiscales notamment). L’État doit encourager la production locale plutôt que l’importation massive provenant principalement de pays étrangers concurrents tels que l’Allemagne ou le Japon.

Il peut être judicieux pour les constructeurs français de se tourner vers le développement durable et écologique afin de séduire une nouvelle cible plus consciente quant au respect de l’environnement. Cette démarche permettrait aux entreprises françaises de se différencier et d’attirer une clientèle plus jeune et soucieuse des enjeux environnementaux.

La relance du marché haut de gamme en France passe par l’innovation technologique constante, un travail sur l’image de marque, le développement durable ainsi qu’une politique publique encourageant l’industrie automobile française. Seules ces actions pourront permettre à la France et ses constructeurs automobiles locaux d’émerger face à une concurrence très féroce.