Actu

Code de la route : prolongation de la durée de validité de l’examen

person writing on white paper

À la base, la durée de validité d’un examen de Code de la route en France était de 3 ans. Mais cela a changé depuis le 31 octobre 2014. Le candidat dispose de ce temps pour se présenter à l’examen du permis de conduite. En effet, l’examen du Code doit reprendre après ce temps. Voici la durée de validité de l’examen du Code de la route.

Validité d’un examen de code de code passé à l’extérieur

Tous les conducteurs roulant avec un permis de conduire obtenu à l’étranger sont tenus de repasser en France pour une mise à jour. Ceci est valable pour tous les résidents et les touristes qui y sont pour une durée illimitée. En effet, cette exigence a été adoptée pour une raison particulière. Les permis de conduire de la France sont reconnus pour être les meilleurs du continent européen.

A lire également : Le malus écologique, qu’est-ce que c’est ?

Par ailleurs, tous les conducteurs dans ce cas disposent d’un délai assez court pour se conformer à la règle. Afin de maximiser ses chances de réussite, il est conseillé de bien s’armer pour affronter les épreuves de code. Les candidats doivent prendre le temps de s’auto-évaluer avant le jour de l’examen. Il y a un référentiel de compétences à atteindre.

Il devient alors plus facile de combler les éventuelles lacunes en vue de réussir à son examen. Tous les candidats qui n’auront pas validé le premier test ne seront pas éligibles au reste des épreuves. Notez de même que le permis français vous permet de rouler dans tous les pays du continent européen.

A lire aussi : Moto électrique pour adulte : comment choisir sa moto électrique ?

yellow painted traffic light

Le délai pour présenter à l’examen du Code de la route

Jusqu’en 2014, le code était encore valide pour une durée de 3 ans. Mais un arrêté publié le 31 octobre 2014 vient prolonger cela. La durée de validité du Code a donc été prolongée et passe de 3 ans à 5 ans.

Aussi, le rallongement concerne-t-il tous les titulaires de permis de conduire. En d‘autres termes, cette disposition est appliquée à tout le monde sans tenir compte des critères d’âge. Durant les 5 ans, le candidat peut se présenter autant de fois qu’il le souhaite à l’examen du Code de la route. Mais cinq échecs successifs sont sanctionnés par un arrêt momentané.

Les réformes de l’examen du Code de la route

Les candidats peuvent désormais s’affranchir des frais de formation classique. Pour ce faire, ceux-ci ont le libre choix de passer leurs examens de Code de la route en tant que candidats libres. Le montant à verser dans ce cas est de 30 €. En contrepartie, il revient au candidat de se charger personnellement des démarches d’inscription qui, à la base, étaient à la charge de l’auto-école.

Afin de connaître les différentes étapes à respecter pour passer un examen de Code de la route, il suffit de contacter sa préfecture. Elle vous indiquera ensuite une adresse où vous trouverez la liste des pièces à fournir et celle des différentes procédures. Il y a aussi de nouveaux centres de formation comme la Poste et la SGS qui peuvent prendre vos dossiers en charge.

L’examen du Code de la route pour une nouvelle catégorie de permis

En France et un peu partout dans le monde, un seul individu peut être titulaire de plusieurs permis de conduire. Pour cela, il doit passer l’examen du Code de la route pour chacun d’eux. Autrement dit, la réussite à un examen de Code donne accès à un permis de conduire.

Un candidat qui souhaite entrer en possession d’un permis poids lourd dispose de 5 ans pour tout finaliser. Durant cette période, il peut reprendre des examens en cas d’échecs et obtenir son permis à la fin. Aussi, faut-il noter qu’aucun candidat ne peut échouer plus de 5 fois de suite. Dans ce cas, il devra reprendre les cours du Code avant de revenir à l’examen.

En résumé, il faut retenir que la durée de validité d’un examen de Code de route est de 5 ans. Durant ce temps, le candidat peut reprendre ses tests puis obtenir son permis de conduite après une réussite.