Voiture

Acheter une voiture d’occasion : comment faire ?

Beaucoup préfèrent les véhicules d’occasion aujourd’hui en raison de la facilité d’accessibilité et du coût très réduit. Mais pour ne pas s’emparer de mauvaises surprises après l’achat, il y a des étapes à ne pas louper lors de l’achat. Voici un guide qui pourra vous aider. Découvrez toutes les bonnes astuces pour ne pas vous faire rouler au cours de votre projet.

Optez pour un modèle populaire

Il est vrai qu’il faut préférer quelque chose à la mode. Mais pour l’achat d’une voiture d’occasion, vous feriez mieux de choisir un modèle fréquent dans vos rues. En effet, les garagistes ont plus de facilité à réparer les moteurs auxquels ils sont en contact tous les jours. Vous n’aurez donc pas de souci à vous faire lorsque le moment viendra pour un entretien interne pour votre automobile. En effet, les pièces à remplacer en cas de pannes seront très faciles à retrouver.

Lire également : Les limites de puissance et les chevaux fiscaux pour les jeunes conducteurs en 2019

À ce niveau encore, il n’est pas conseillé de se focaliser sur les prix de vente. Lorsqu’ils sont très réduits, le rendement n’est pas forcément bon. Pour un véhicule de même forme que celui de votre voisin par exemple, il est préférable de payer plus. Cela vous permet d’avoir accès aux dernières révisions du moteur. Vous n’aurez donc plus de soucis à vous faire lors des premières utilisations. Par exemple, si vous devez remplacer la boîte à transmission de la voiture, vous allez dépenser beaucoup d’argent. C’est donc une occasion pour vous d’éviter tout cela en achetant un bien plus cher.

Cherchez le prix réel

Il est vrai qu’il ne faut pas chercher ce qu’il y a de moins cher. Mais ce n’est pas pour autant que vous devrez vous laisser embarquer par les escrocs du marché. Prenez le temps de bien vous renseigner avant d’investir. Vous pouvez même consulter les sites de vente de véhicules d’occasion en ligne. Cela vous permettra d’avoir une idée plus ou moins précise du prix d’achat. Vous pouvez contacter un professionnel pour vous accompagner dans cette étape.

A lire en complément : Changer les plaquettes de frein arrière d'une 308

Faites très attention aux prix bruts affichés sur les véhicules. Parfois, ce sont les personnes mal intentionnées qui les mettent sur les carrosseries. Prenez donc le temps et la peine de contacter le vendeur pour avoir le prix à payer. Même les sites internet ne sont pas toujours fiables. Il y en a qui ne sont pas officiels. Faites donc beaucoup attention aux modes de paiement en ligne. Vous pouvez vous faire arnaquer facilement.

Faites un essai sur votre route avant de verser les frais au comptant

Cette étape est très importante lors de l’achat d’une voiture d’occasion. En effet, elles ne sont pas toutes fonctionnelles. D’autres sont dans le parking depuis plusieurs années sans être roulées. Ne tombez pas sur ces carrosses. De ce fait, roulez toujours le véhicule avant de payer les frais d’achat. Faites une distance assez longue pour cerner le vrai état du moteur. N’hésitez pas à faire escale pour voir comment fonctionnent les amortisseurs. Votre santé dépend aussi de celles-ci.

Lors de l’essai, ne perdez pas de vue les rétroviseurs. Ils vous permettent de savoir si votre moteur produit des fumées au cours de l’accélération. Si tel est le cas, ne vous permettez en aucun cas d’acheter une telle voiture. Le moteur est déjà fatigué. Il est même conseillé que vous vous fassiez assister par un garagiste au cours de votre séance d’essai. En effet, il y a des pannes que vous ne pourrez pas détecter directement. Il faudra son intervention pour vous les montrer. Faites donc beaucoup attention.

Ne collaborez surtout pas avec les vendeurs trop pressés

Voici une grosse erreur à ne pas commettre. Même si vous êtes convaincu que la voiture est en parfait état, ne vous précipitez pas à l’acheter. Parfois, les vendeurs font des règlements de passe temporaires. Ils vous pousseront donc à verser les frais au plus vite afin de vous contraindre à l’acheter. Ne tombez surtout pas dans ces pièges.

Inspectez minutieusement la voiture

Lorsque vous avez trouvé la voiture qui répond à vos critères, il est temps de passer à l’inspection minutieuse. Si vous n’y connaissez rien en mécanique automobile, demandez à un ami ou à un professionnel de vous accompagner.

Commencez par vérifier l’état des pneus. Des pneus usés peuvent être le signe d’un mauvais entretien du véhicule et risquent de mettre votre sécurité en danger. Vérifiez aussi l’état des freins, des amortisseurs et de la suspension pour éviter toute mauvaise surprise sur la route.

Inspectez soigneusement l’intérieur de la voiture : les sièges doivent être confortables et ne pas présenter de signe d’usure trop important ; toutes les commandes doivent fonctionner correctement (vitres électriques, radio, climatisation…) ; le tableau de bord doit afficher toutes les informations importantes concernant le véhicule.

Ne négligez pas non plus l’aspect extérieur : si la carrosserie est endommagée ou rouillée, cela peut indiquer que le propriétaire précédent a maltraité sa voiture. Vérifiez aussi tous les éléments visibles : phares avant et arrière, clignotants…

N’hésitez pas à faire un essai routier pour tester tous les aspects techniques du véhicule dans différentes conditions (ville, autoroute…).

Vérifiez les antécédents de la voiture

L’étape suivante est de vérifier les antécédents du véhicule. Cette étape importante permet de s’assurer que la voiture n’a pas été volée ou accidentée. Pour ce faire, vous devez demander au vendeur le certificat d’immatriculation (carte grise) et le carnet d’entretien.

En examinant la carte grise, vérifiez l’identité du propriétaire actuel et comparez-la avec celle du vendeur. Assurez-vous aussi que toutes les informations concernant le véhicule sont exactement celles que vous avez pu observer sur place : numéro de châssis, marque, modèle, etc.

Le carnet d’entretien est un document très important qui peut donner une idée précise de l’historique mécanique de la voiture. Vous pouvez y voir quand ont été effectuées les différentes réparations et maintenances recommandées par le constructeur.

Si possible, il faut consulter un rapport Carfax qui fournit des informations encore plus détaillées sur l’historique du véhicule (accidents enregistrés, sinistres, etc.). Le rapport Carfax peut être obtenu moyennant des frais supplémentaires auprès des professionnels spécialisés dans la vente automobile.

Prenez votre temps pour examiner tous ces documents avec soin avant d’envisager tout achat potentiel. Si quelque chose semble suspect ou ne correspond pas à vos attentes, abandonnez immédiatement cette affaire !