Voiture

208 GTI : la voiture de l’année, sans conteste !

208 GTI est une voiture qui aborde 200 cheveux. C’est une bombinette qui évoque particulièrement l’emblématique 205 GTI des années 80. C’est une voiture rageuse et amusante avec un confort sûr. Découvrez dans cet article, quelques détails sur les caractéristiques de la voiture 208 GTI.

Le confort étonnant

Le confort est généralement plus ferme que sur les 208 de base. Par contre, le raidissement des trains roulants et des pneus à flancs bas se justifient sur une GTi. Le confort est même très étonnant pour une telle voiture. Nous devons applaudir encore une fois aux mérites des metteurs en place de la PSA. Ils sont capables de concorter des trains roulants parmi les meilleurs du monde. PSA prouve encore une fois  ici que le confort et la tenue de la route ne sont pas du tout incompatibles.

A voir aussi : Prestataire de location de voiture : quels sont les critères de choix ?

Agile et très amusante

La 208 GTI hérite de nouveaux réglages qui rendent la voiture beaucoup plus précise, mieux assise sur la route. Le plaisir de conduite est d’un niveau très supérieur, car la direction durcit et est moins sensible à l’état de la chaussée. La voiture accroche très parfaitement au bitume et balance d’un virage à un autre sans rechigner. Pour éviter la répercussion du volant sur une mauvaise route, il faut bien tenir le volant. Généralemen,t le comportement routier est très efficace et neutre. Par contre, sans le côté joueur d’une 205 GTI d’autrefois qu’il faut savoir bien maîtriser. La 208 est une GTI à la portée de tout le monde et très efficace.

Amortissement

Ce qui sidère sur la 208 GTI, c’est sa capacité d’absorption de l’amortissement qui se joue des routes bosselées en prenant soin de traiter chaque défaut de revêtement comme un dossier à part entière.

Lire également : Changer les plaquettes de frein arrière d'une 308

Homogénéité

En général, comme compromis au quotidien, la 208 GTI fait des étincelles. Son moteur affiche une parfaite santé et pousse même la chansonnette.

Le prix

À 24.500 euros, évidemment c’est une voiture très chère mais très compétitive par rapport à la concurrence. C’est plus de 1000 euros de moins que sa seule vraie rivale, la Renault Clio RS, qui à la même puissance mais de son côté dotée d’une boîte à double embrayage. L’équipement complet de cette voiture est doté des sièges à mi-cuir- mi-tissu qui sont d’ailleurs très bien dessinés. Les rétroviseurs extérieurs rebattables, l’écran tactile multifonctions et les GPS. Vous avez peu d’autres options possibles : l’alarme à 300 euros, la peinture métallique à 480 ce qui est d’ailleurs abordable.

Soigner

Indiscutablement, la GTI fait un très grand honneur à son ancêtre : avec un liseré rouge de calandre, un regard menaçant, une cigle de custode très soignée, une sortie d’échappement très spécifique, un pare-choc remodelé, la GTI est une très bonne et belle voiture à regarder. Elle possède également dans l’habitacle, des inserts de cuir sur le tableau de bord, de petites touches de rouge disséminées un peu partout, des contres portes, de beaux sièges fignolés.

En route

Ce qui frappe dès les premiers tours de route, c’est le très grand travail exécuté sur les trains roulants. La direction précise offre un très grand excellent rendu et une bonne consistance. La 208 s’y sent très parfaitement à son aise : l’échappement gronde gentiment, son air aguicheur qui charme, le moteur qui accepte tout simplement de reprendre dès les plus bas régimes et la suspension qui offre un confort parfaitement honorable.

La couleur

La 208 GTi abore une foule de détails de carrosserie comme généralement la forme de la vitre latérale arrière qui rappelle son aîné. Quelle que soit la teinte choisie, le jonc inférieur de calandre, le lettrage du volet arrière et de la calandre et les étriers de frein sont toujours rouges.

La vitesse

En général, avant de faire un tour, passez un revu des détails techniques de la 208 GTI. Elle abat particulièrement le 0 à 100 km/h et il ne lui faut que 28,9 secondes pour dépasser la borne kilométrique. Sa vitesse de pointe est relevée à 230km/h.